© Musiques en balade 2019

  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Twitter - Black Circle

Musiques en balade est détentrice des licences 2-1072205 et 3-1072205 d'entrepreneur de spectacles et est affilée au CNV, membre du réseau Zone Franche (réseau des musiques du monde) et du SYNAVI.

Uniquement en numérique

Uniquement en numérique

Version numérique

Radio Bagdad

oriental groove

CD 2012 | Musiques en balade / Institut du monde arabe / Distribution PIAS

Depuis 30 ans qu’il vit en France, Fawzy Al-Aiedy n’a jamais cessé de diffuser l’art de son pays, l’Irak, riche de plusieurs siècles de civilisation, tout en œuvrant à rapprocher les cultures d’Orient et d’Occident. Il s’intéresse surtout aux musiques métisses, toutes celles qui rapprochent les hommes, reflètent une créativité, une émotion et font vibrer.


Le Radio Bagdad diffuse une musique puisée dans la culture traditionnelle irakienne proche-orientale et dans les musiques d'aujourd'hui. Il allie tradition et
modernité laissant une large place au côté sensuel, poétique et festif des nouvelles compositions.


Ses mélodies transcendantes servent un Orient brûlant et suave, à la croisée des influences orientales et occidentales.

"Je dédie cet album au Printemps de la jeunesse arabe."

Fawzy Al-Aiedy

Avec

Fawzy Al-Aiedy : Compositions, Chant, Oud

Jasser Haj Youssef : Violon & Viole d’amour

Romuald Ballet‐Baz et Nenad Gajin : Guitares

Gilles Coquard : Basse à 6 cordes semi‐fretless

David Venitucci : Accordéon

Adel Shams El Din : Percussions

Édouard Coquard : Batterie

Enregistrement ; Serge Glanzberg (Studio G.MUSIC)

Réalisation et mixage : Serge Glanzberg et Fawzy Al-Aiedy

Mastering : TRANSLAB

 

Calligraphies : Hassan Massoudy

Photo couverture : Jean-Louis Hess

Sélectionné par fRoots magazine

Bravo !!! de Trad Magazine Frank Tenaille (journaliste des musiques du monde)

Coups de cœur du Jury du Babel Med

"Ce Radio Bagdad est bâti comme un album d’images à rêver, superposant différents niveaux de lecture et tout autant de degrés d’humour, plusieurs couches de papier musique aux subtilités qui se dévoilent à mesure des écoutes successives. « La complexité n’est pas un objectif. La beauté, oui. »

Dans un sourire, il semble dire que la beauté naît de cette tension entre ce qu'on connaît et ce qu'on désire. Avec sa poésie d’instantanés, Fawzy Al-Aiedy nous possède."

Joël Isselé - Journaliste aux DNA (Dernières Nouvelles d'Alsace)